Voyage

Séjour vacances : que faire à Nice ?

La ville de Nice

Le littoral mondialement connu n’est que la pointe de l’iceberg de Nice. La ville possède de nombreux musées, églises et ruines pour divertir les amateurs d’histoire pendant des jours. Les occasions de dépenser de l’argent ne manquent pas non plus : la place Masséna regorge d’occasions de magasinage, tandis que le Cours Saleya offre tout, des fleurs fraîchement coupées aux étals de brocante (marché aux puces). Gardez un peu d’énergie pour après le coucher du soleil, car Nice a l’une des scènes les plus chaudes de la vie nocturne sur la Côte d’Azur. Voici un top 3 des choses à y faire !

1- Voir la Vieille Ville

La Vieille Ville est un coin de quartier apprécié des voyageurs et de la population locale. Il y a les pièges à touristes habituels, mais vous pouvez aussi trouver d’authentiques restaurants et magasins français, sans oublier le marché aux fleurs et aux fruits du Cours Saleya.

Les anciens visiteurs affirment que le quartier est plus agréable à vivre le matin, ce qui vous permet de fouiller le marché. Traverser l’après-midi pour faire du shopping ou se baigner sur les plages adjacentes. Puis le soir, prenez une petite bouchée dans un charmant restaurant ou prenez un verre dans l’un des innombrables bars. Vous en saurez plus sur les sites d’infos dans l’Hérault.

2- La place Masséna, l’incontournable !

Vous passerez sans doute par la place Masséna, la place principale de la ville, plusieurs fois pendant votre séjour à Nice grâce à sa situation centrale. Avec le front de mer au sud, la rue commerçante Avenue Jean Médecin au nord, et les charmants jardins Albert I et Masséna qui l’entourent, vous pouvez y aller à pied de pratiquement n’importe où dans la petite ville.

De récents voyageurs ont mis en valeur la Place Masséna comme un lieu idyllique pour prendre vos photos, avec un carrelage hypnotique, des fontaines illuminées et sept statues célèbres pour servir de toile de fond mémorable. Les examinateurs ont également recommandé de s’arrêter à différentes heures de la journée pour voir comment la place change avec le lever et le coucher du soleil. La place est accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

3- Les plages de Nice

L’un des principaux attraits des vacances à Nice est la plage, réchauffée par le soleil de la Côte d’Azur, les vagues ondulantes de la Méditerranée et les légendaires chaises bleues. Cependant, il y a certaines choses à noter. Tout d’abord, une quinzaine de plages privées (et coûteuses) différentes des 20 plages publiques, alors soyez prêts à débourser plusieurs euros si vous souhaitez vous prélasser sur une plage de sable équipée de chaises, parasols et restaurants à proximité. Notez également que les plages privées ne vous permettent pas d’apporter votre propre nourriture et boisson, vous devrez donc acheter des rafraîchissements dans les restaurants voisins (et chers). Ils font même payer les chaises longues et les serviettes de toilette.

Les plages publiques sont gratuites, mais elles n’ont souvent pas de toilettes ou de chaises longues, ce qui est presque une nécessité contre le sol caillouteux. Et en parlant du sable rocailleux, certains voyageurs recommandent de porter des chaussures d’eau, même dans l’eau, puisque le sol est si intransigeant.

Beau Rivage est la plus populaire des plages publiques (tant auprès des touristes qu’auprès de la population locale) parce qu’elle offre un grand terrain de volley-ball et de nombreux restaurants facilement accessibles (elle jouxte une plage privée du même nom). Essayez d’expérimenter Blue Beach si vous recherchez une option plus luxueuse. C’est une plage privée qui récompense ceux qui sont prêts à payer le prix d’entrée avec des options alimentaires exceptionnelles et des activités uniques pour les enfants. Alors, on y va ?