Culture

Le marché de l’art : pourquoi investir ?

Lorsque l’on a de l’argent de côté et que l’on veut pouvoir le rentabiliser l’investissement se positionne souvent comme la solution la plus optimale. Les possibilités en la matière sont souvent nombreuses et certaines sont généralement mises de côté. C’est le cas notamment du marché de l’art qui a tendance à être délaissé au profit de l’immobilier qui, pour beaucoup, semble être le seul investissement véritablement rentable. Néanmoins, il se pourrait bien que la vérité soit tout autre. Pour vous aider à comprendre, voici quelques raisons d’investir dans le marché de l’art.

L’art : un marché en constante progression

Lorsque l’on parle d’art, on constate que le marché est toujours en perpétuelle évolution. Pour beaucoup, il s’agit désormais d’une classe d’actifs à part entière et la rareté des biens participe à augmenter la valeur des objets dans lequel les investisseurs ont misé. Lorsque l’on prend conscience de la crise qui touche un grand nombre d’autres marchés, l’art semble être la meilleure option afin de pouvoir mettre en place un investissement sûr et rentable.

Pourquoi investir dans le marché de l’art ?

La première des raisons d’investir dans l’art est certainement la possibilité que ce secteur propose en matière de diversification du patrimoine. Sans surprise, le fait de diversifier ses actifs permet d’augmenter la rentabilité de ses placements tout en diminuant les risques. En plus de cela, l’art est généralement considéré comme un investissement qui sort de l’ordinaire et qui permet d’avoir des actifs prestigieux. De plus, ce secteur n’est pas exposé aux changements économiques et donc aux différentes crises qui peuvent toucher l’économie.

Pour aller plus loin, on peut également préciser que l’investissement dans le marché de l’art séduit par sa simplicité. Le fait que le secteur ne soit pas influencé par les évolutions d’économies permet aux investisseurs débutants de se lancer. Malgré ça, il est toujours recommandé d’être accompagné par un professionnel lorsque l’on souhaite investir dans une œuvre afin d’être sûr de ne pas se tromper. L’appui d’un expert en droit relatif est également recommandé.

À noter qu’investir dans l’art vous permet également de bénéficier de certains avantages fiscaux. Si vous placez votre argent dans une œuvre datant de plus d’un siècle, vous n’êtes pas soumis à l’impôt sur la fortune. En cas de cession, le forfait à débourser n’est que de 5% du prix de la vente ce qui représente une économie de 15,5%. Sachez également que l’art peut être exonéré de droits de succession et donc cela reste très avantageux dans le cas d’une transmission à vos héritiers.