Voyage

Faire un voyage gastronomique en Chine pour découvrir les plats traditionnels

Crédit photo : By Christian Schmitt (https://www.flickr.com/photos/usiruk/12745444205/) [CC BY 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons

La gastronomie est l’un des éléments qui font la réputation de l’Empire du Milieu. Bien sûr, la cuisine chinoise ne ressemble pas forcément à celle que nous connaissons d’habitude. Car chaque région de la Chine possède ses propres spécialités culinaires identifiables à ses traditions et à ses ingrédients. Dans cet article, la liste des plats est non exhaustive tant il en existe. Toutefois, nous mettrons juste en exergue la variété des repas authentiques chinois.

Le gān biān sì jì dòu

Ce plat est populaire dans la province centrale chinoise du Sichuan. Il est à base de haricots verts et est très épicé. La méthode de cuisson à la sichuanaise consiste à faire frire les haricots dans l’huile jusqu’à les assécher (frit à sec). Une fois que les haricots ont pris une texture croquante, on le saute encore avec un peu d’huile de sésame en ajoutant des piments rouges secs, du poivre du Sichuan, de la sauce soja, de l’ail haché, du gingembre et du porc haché. Bien que ce plat soit originaire du Sichuan, vous pourrez en déguster dans presque tous les restaurants lors de votre voyage en Chine.

Le jian Bing Bien

Le jian Bing Bien est un met classique venant du nord du pays, notamment de Tianjin, au sud-est de Beijing. Il s’agit de crêpes frites sans sucre qui s’accompagnent d’épices, d’oignons finement tranchés, avec un peu de coriandre fraîche, de you tiao (long beignet frit) et de raviolis chinois won ton. Pour l’assaisonnement, on utilise de la sauce soja, puis de la sauce barbecue hoisin et enfin de la sauce piquante sriracha. Ce plat se déguste surtout pendant le petit déjeuner ou comme en-cas.

Le gū lǎo ròu

Le gū lǎo ròu est le fameux porc avec une sauce aigre-douce incroyablement délicieuse. C’est un incontournable de la cuisine de Shanghai. La clé de cette spécialité chinoise réside en effet dans la sauce. Il s’agit tout d’abord de caraméliser les petits morceaux de porc. Ensuite, on y ajoute des légumes, dont les poivrons, les tomates et les oignons, ainsi que des fruits exotiques pour avoir une association de couleur et de saveur. Pour cette recette, on utilise surtout de l’ananas ou de la pêche.Le tout est arrosé par une sauce fruitée au goût sucré-salé et acidulé. Notez qu’il faut bien maîtriser les dosages du sucre pour éviter de rater la sauce.

La Yú xiāng qié zi

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est la yú xiāng qié zi, ce sont des aubergines parfumées au poisson. On retrouve dans ce plat des aubergines, mais également de l’ail, des oignons, des œufs, des épices sans oublier la succulente sauce à base de poisson et d’huître. Cette sauce d’accompagnement est un mélange d’ingrédients à la fois vinaigré, sucré et épicé. Il y a du vinaigre de riz, du bouillon de riz gluant fermenté « lao zao », du pâté au soja fermenté et au piment « là dòu bàn jiàng ». Ce plat se mange souvent avec un petit pain légèrement grillé.