Immobilier

5 conseils pour réussir son investissement locatif à Montpellier

immobilier montpellier

Malgré la crise sanitaire inhérente au Covid-19, les Français apprécient toujours autant l’investissement immobilier. Et pour cause, la pierre est une valeur sûre qui permet d’avoir un revenu complémentaire lors d’un investissement locatif notamment. Mais se lancer dans un tel investissement est une décision importante qu’il faut pouvoir prendre en connaissance de cause. Pour réussir votre projet, découvrez nos cinq conseils.

#1 Achetez un bien à fort potentiel locatif à Montpellier

Pour réussir à dénicher un bien intéressant, il faut passer en revue plusieurs critères tels que le prix de vente du bien, son emplacement (à proximité des universités, écoles, entreprises, etc.), son état général (isolation, orientation du logement, état des équipements en place, etc.), les parties communes (ascenseur, escaliers, jardin, couloir, etc.), le voisinage (éventuelles sources de nuisance)… Bref, pour éviter toute déception ultérieure, vous ne devez rien laisser au hasard. Comme ça vous serez certain de réaliser une bonne affaire et d’obtenir la satisfaction de vos futurs locataires. N’hésitez pas à vous orienter vers le groupe immobilier montpellier qui dispose des meilleures offres.

#2 Définissez votre cible

Acheter un bien immobilier pour louer peut être un investissement rentable. Mais quel bien choisir pour les propriétaires bailleurs ? Différents types de biens sont proposés sur le marché immobilier, avec chacun des avantages et des inconvénients. Les studios sont généralement très demandés du fait du prix attractif pour les étudiants notamment. 

En revanche, une maison ou un appartement représente un investissement de départ plus conséquent, mais les loyers sont dans ce cas souvent plus élevés et les durées de location généralement plus longues.

#3 Optez pour un dispositif fiscal adéquat

Plusieurs procédés sont mis en place pour favoriser l’investissement locatif, notamment sur le plan fiscal. En effet, investir dans la pierre requiert de porter une attention particulière à la fiscalité. Plusieurs critères entrent en jeu pour définir l’imposition des revenus locatifs et les abattements et déductions auxquels vous pouvez prétendre. Posez-vous des questions telles que :

  • Vaut-il mieux investir dans l’immobilier ancien ou neuf ?
  • Est-il préférable de mettre le bien en location meublée ou nue ?

Pour un investissement locatif, le dispositif le mieux indiqué est sans équivoque le dispositif Pinel qui présente de nombreux avantages. En effet, il permet de bénéficier d’une réduction d’impôts proportionnelle à la durée de mise en location qui peut être de 6, 9 ou 12 ans, avec des réductions d’impôts de 12, 18 ou 21 %. 

 #4 Choisissez le meilleur emplacement possible à Montpellier

Le choix d’un emplacement stratégique est toujours gage de réussite et de bonne rentabilité locative. Orientez-vous vers les lieux qui présentent un intérêt pour vos futurs locataires, qu’ils soient étudiants ou salariés. Si vous êtes patient, il est également judicieux d’acheter votre bien dans une zone en plein développement. Au bout de quelques années, la valeur de votre bien augmentera et vous pourrez le louer aisément. C’est une belle manière de sécuriser votre investissement et d’éviter les chutes des prix.

Par ailleurs, le jour où vous voudriez revendre votre logement, vous n’aurez aucune difficulté à trouver un acquéreur, même en période de hausse des prix, car les biens présentant de nombreux avantages et qualités trouvent toujours preneurs. 

#5 Investissez intelligemment

Avant de commencer à travailler sur votre projet d’investissement locatif, il est important de connaître vos capacités de financement et d’emprunt. En effet, la nature de votre projet doit être cohérente avec le budget que vous pouvez allouer à sa réalisation.

Pour plus de sécurité, votre investissement locatif ne doit pas accaparer la totalité de votre capital, de manière à ce que vous puissiez vous constituer un patrimoine et diversifier vos investissements. Enfin, gardez à l’esprit qu’un investissement locatif réussi doit présenter un taux de rentabilité supérieur à 6 %.