Mode

Comment choisir et porter des boots pour homme ?

Non, les boots ne sont pas uniquement réservés aux femmes. C’est quoi cette idée ? En même temps, qui n’a pas une paire de boots dans son placard ? Et plus ces merveilles sont fatiguées, plus on les aime. Et si on veut en acheter des neuves, comment on fait ? C’est simple, on prend de la qualité. On regarde les peaux, les cuirs, et on recherche le truc souple et seyant, c’est-à-dire confortable. Attention aux cuirs « bookbindés » maquillés d’une pellicule de plastique qui très vite laisse apparaitre des plis.

C’est quoi la classe ?

On va éviter les montages collés qui ne tiennent pas la route. Il faut savoir que le Blake offre des lignes raffinées tandis que le Goodyear adore être ressemelé, mais le best reste quand même le norvégien, quasi inusable. La brogue bristish séduira les amateurs de standing old school, avec deux tendances qui s’affrontent : la semelle en cuir et la semelle en gomme. Franchement, on vous laisse choisir.

Look stylé

Si on aime le workwear, c’est parfait. On conseille la veste rapiécée qui va avec. Pour les amateurs de vie patinée. En même temps, on touche le paroxysme de la décontraction. Esprit workwear dans toute sa splendeur. Portez un velours bien côtelé, vous serez dans le ton de l’élégance bien assumée. Mais les boots d’aujourd’hui collent aussi parfaitement avec le pantalon flanelle, c’est même particulièrement stylé.

Un air de Beatles

Le must se trouve sans doute dans les Chelsea boots. Depuis le passage des Beatles, on ne peut plus les rater. Elles se sont imposées comme des incontournables, témoins d’une époque de folie qui voudrait encore perdurer. Des chaussures mythiques qui autrefois servaient pour l’équitation. Les porter avec un costume (à carreaux) relève du plus bel effet transgressif. De façon plus générale, elles brilleront dans tous les effets casual distingués, même avec un jeans, car elles le sublimeront.

Zip ans Clark

Une alternative pour ceux qui détestent l’élastique des Chelsea boots, le zip qui fait toute la différence. C’est souvent un cuir plus dense, voir un peu enflé au niveau de la semelle. A porter avec une veste en cuir pour un effet sauvage stylisé. Sinon, on ne peut pas ne pas parler des desert boots, since 1940 chez Clark. Un exemple de distinction et de tradition où la touche Old School fait office cette fois de modernité décomplexée.