Voyage

Les pièges à touristes à éviter

touristes à éviter

Les vacances sont pour bientôt ! Elles constituent l’occasion d’aller s’offrir un séjour de détente. C’est aussi à durant ces même vacances que beaucoup tombent dans les pièges des arnaqueurs, généralement sur des terres qu’ils leur sont inconnues. Retour sur les pièges les plus fréquents  à travers le monde.

Les taxis à l’aéroport et la police fictive

Faites attention aux chauffeurs de Taxi quand vous descendez à un aéroport pour la première fois. Ce ne sont pas tous des travailleurs honnêtes, certains taximen n’hésiteront pas à saler l’addition. C’est pourquoi, avant de monter dans le taxi, assurez-vous que vous avez toutes les informations nécessaires. Quoi qu’il en soit, négociez un prix qui ne sera payé qu’une fois arrivé à bon port. Il arrive aussi que vous croisiez des policiers, mais des policiers fictifs qui pourraient vous demander un papier. Au cas où ce dernier présente une anomalie et qu’on demande de payer l’amende en liquide, restez collaboratif mais proposer de les accompagner au commissariat pour vous acquitter de l’amende. Si c’était une arnaque, votre erreur est pardonnée.

Pour vos achats ou loisirs, gardez toujours un esprit logique

Il se peut que vous trouviez dans une boutique des marchandises vues ailleurs, mais à des prix qui défie toutes concurrence. Un objet acheté à un prix dérisoire risque de ne pas être envoyé à l’adresse communiquée. Et si jamais vous cherchez un endroit spécifique pour vos shoppings, n’acceptez pas qu’un taximan vous dise que l’endroit est fermé « aujourd’hui ». Insistez d’aller voir par vous-même. Aussi, il peut arriver qu’on vous piège pour consommer, les hommes surtout. Lors d’une soirée, vous pourrez être abordé par des jeunes femmes qui vous proposeront d’aller boire un verre. Puisque vous êtes galant, vous leur offrez chacune un verre. Au bout de la soirée, elles disparaissent. Vous n’aviez pas compris le jeu : ces filles travaillent pour le bar. Donc, quand une chose vous paraît trop belle et facile pour être vraie… c’est parfois qu’elle est trop belle et facile pour être vraie.